A consulter également

  • Services du Groupe Medialternatif
  • Connaitre le GM

  • » Plus de titres

    Partenaires | Solidarité


    Vous etes ici: Accueil > Pages >Ligne d’action

    Ligne d’action

    Publié le vendredi 16 septembre 2011

    GM : Ligne d’action

    Le paysage médiatique Haïtien n’a pas cessé de croître ces quinze dernières années. Cette expansion est particulièrement substantielle au niveau de l’audiovisuel. Pas moins de 134 stations de radio, dont une trentaine communautaires, et 25 stations de télévision (opérationnelles ou en attente) sont répertoriées à travers le pays par le Conseil National des Télécommunications (CONATEL).

    De plus, un nouvel outil technologique, l’Internet, devenu plus familier à divers médias, est venu bouleverser les habitudes d’une bonne partie du public-récepteur y ayant également accès.

    Cependant, ce développement rapide de l’audio-visuel (radio, télévision) et la percée timide des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) n’ont pas entrainé l’assouvissement des besoins de la majorité de la population en matière d’information. Celle-ci demeure une denrée rare pour de nombreux compatriotes des zones rurales déshéritées dont le premier moyen d’information reste le bouche-à-oreille. D’autant que la plupart des radios AM qui touchaient de larges régions ont pratiquement disparu.

    Le Groupe Médialternatif s’emploie à atténuer le problème de manque de disponibilité de l’information via l’utilisation et la mise en valeur de tous les types de médias, à savoir médias autonomes (livres, journaux, cassettes audio, vidéocassettes, CD-ROM, disquettes), médias de diffusion massive, médias de communication (téléphone, télétexte, communication numérique en réseau).

    Le Groupe Médialternatif s’efforce également de donner largement écho à tous les aspects de la réalité Haïtienne (culture, éducation, environnement, santé, technologie, société, loisirs, sports, savoir-vivre, civisme, éthique, vie associative,…) souvent négligés dans les médias au profit de l’événementiel.

    En raison de divers problèmes d’ordre structurel, les médias restent souvent confinés, en matière d’information, au stade du constat, de l’institutionnel, de la confirmation, de la caisse de résonnance et de l’opinion.

    Le Groupe Médialternatif s’évertue à pallier, dans la mesure de ses moyens, ce problème en privilégiant une information intégrale, documentée, diversifiée et décentralisée.

    Pris dans l’engrenage de la logique de l’offre et de la demande, les médias livrent dans une large mesure, en matière d’information, du " prêt à consommer ", un produit périssable, un produit axé sur des événements proches (actualité brute) et ayant un effet immédiat en raison de son contenu émotionnel.

    Le Groupe Médialternatif ne changera pas d’un revers de main cette tendance et cette pratique. Cependant, son travail vient tout au moins en complémentarité avec celui des médias déjà existants. Car, il se souciera constamment de répondre aux attentes du récepteur/acteur à la fois comme entité isolée et entité globale. Il approche toujours l’information en tant que bien social.

    De nos jours, l’information est devenue l’instrument de tout développement économique et culturel, le support de toute action sociale, et bien entendu de l’action de l’Etat.

    Conscient de ces enjeux, le Groupe Médialternatif viser prioritairement dans toutes ses démarches informationnelles à donner au public des repères dans la vie, dans sa ville, dans sa section communale, et dans le monde.